Les ravageurs sont à nos portes... Billet d'humeur Elles et No. mai 2024

charancon-055643

Les ravageurs sont à nos portes!

 

Ecouter la chronique plutôt que la lire?

c'est ici :

https://podcasters.spotify.com/pod/show/billetdhumeurelleetno/episodes/Les-ravageurs-sont--nos-portes---une-chronique-humoristique-sur-le-thme-des-ravageurs-e2jpc5k

 

Bonjour à tous

Déjà le 17 mai,  et enfin je me penche sur le billet d’humeur du mois du muguet.

A vrai dire je n’étais pas très inspirée alors pour me donner des idées ma méthode idéale quand vraiment je sèche c’est d’aller voir  la liste des Journées Mondiales…

Cette liste est  une source d’inspiration incroyable car au-delà des journées sérieuses et indispensables  il y en a quelques-unes légères et surprenantes.

 

En mai on retrouve la journée du Travail (évidemment), du Thon (plus étonnant), de l’asthme, des pompiers, des sages-femmes, mais aussi de Star Wars ( ????) du coloriage , du « sans régime » (celle- là doit avoir pas mal de succès j’imagine), de la tortue, de la serviette (gardons celle-ci en mémoire pour une prochaine chronique) et enfin celle qui a fait « tilt » aujourd’hui dans ma cervelle, celle du 6 juin : « la journée mondiale des ravageurs »

 

Mystérieuse, poétique ou  terrifiante on ne sait pas, obscure à la première lecture, bref un thème idéal pour un billet léger sans prise de tête.

 

Que peut donc être cette journée des ravageurs ?

 

  • Celle des beaux gosses bronzés au sourire ravageur et la jeunesse insolente que l’on croise par exemple au club de surf sur la côte ?
  •  Celle des adorables bambins lâchés sans frein dans une fête d’anniversaire amoureusement préparée par les parents et dévastée deux heures après leur passage ?
  •  Celle des ados affamés qui viennent en meute piller le réfrigérateur familial juste après les grosses courses du samedi ?

 

Mais non voyons vous n’y êtes pas mais alors pas du tout, ces ravageurs- là sont bien plus petits bien moins bruyants mais bien plus dangereux….

 

Imaginez, ils sont des centaines voire des milliers, ils dévorent, ils pillent, ils tuent sans vergogne, se nourrissent « sur la bête » , certains injectent un poison mortel à leur hôte qui lui laisse des blessures irréversibles, d’autres laissent leur progéniture tout massacrer sur leur passage, ils ont des crocs acérés, des antennes démoniaques,  des yeux globuleux….

 

Les ravageurs les plus gros sont poilus, avec des griffes pointues,  les autres imberbes ou visqueux avec des pattes crochues….

 

Je vous devine en train de frissonner d’horreur tout en pensant que je suis folle, que ces monstres n’existent que dans mon imagination…

Pas du tout

Ces monstres existent bel et bien et ils cachent leur cruauté derrière des pseudos tout mignons comme la Noctuelle rayée, la cicadelle brune, le cerf élaphe, le tisserin roux, l’hélice cerise, le Tarsonéme du fraisier, le balanin des noisettes ou le bupreste vert….

 

Ne vous y fiez pas ils sont les RAVAGEURS

 

Alors oui je sais, nous humains, ne craignons pas grand-chose, une petite piqûre par ci par là peut-être ou une morsure à la rigueur mais rien d’extravagant non plus, mais si vous étiez une douce tomate en fleur ou une fragile fraise encore verte, hein ?

 

L’horreur serait à vos pieds, en train de vous dévorer de l’intérieur, sans possibilité d’échapper à votre funeste destin !!!!

 

Quelle fin cruelle !!!

 

Ayons une pensée pour toutes ces plantes, victimes de  ces drames qui se jouent à nos pieds, dans nos jardins et dont nous n’avons même pas conscience !

 

Courage aussi à tous ces travailleurs de la terre, ces forçats de la binette qui luttent sans relâche contre ces ravageurs !!!!!

 

"Force à eux" comme dirait ma fille !

 

C’est sur ces mots que se termine cette chronique loufoque qui j’espère vous aura amusés !

 

Un conseil pour finir, si ça vous inspire allez voir la très très longue liste des "ravageurs des plantations" sur wikipedia, zappez les noms latins, imbuvables, et concentrez-vous sur les noms communs, je les trouve extraordinaires, chaque ravageur, même le parasite minuscule a son nom propre, une richesse lexicale incroyable, à quand la même imagination pour décrire chaque être humain ?

 

 

 

Et pour rigoler sur le même thème, retrouvez un billet d'humeur écrit en juin 2021!

https://www.elles-et-no.com/blog/billets-d-humeur-2021/pyrales-et-cicadelles-juin-2021.html

 

Chers amis

Les ravageurs m’ont  inspirée

Bizarre cette fille vous me direz ?

Peut-être bien que je suis timbrée

Décalée, perchée ou allumée

Ce qui est sûr c’est que j’aime rigoler !

Mais plutôt que les ravageurs des jardins

Je préfère le beau ravageur du parc marin !

Sur ces mots je vous laisse méditer

Prenez soin de vous

No.

Partager sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

error check_circle
error check_circle
error check_circle
error check_circle

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,