Nouveaux produits pour Halloween!!!!!

"Le village préféré"... juin 2020

Le village préféré....                         

                                                                           jeudi 18 juin 2020

Bonjour chers tous!!

 

      Pour ce mois de juin, je n'ai pas de mot favori, juste une anecdote. Ma fille regardait les nuages et a découvert un personnage extraordinaire dans notre ciel, un "hamster chevauchant un hippocampe coiffé d'une couronne"! Blasée et peu convaincue mais pressée par ma fille, j'ai jeté un oeil et je l'ai vu !! oui oui je vous assure il n'y avait aucun doute! Je vous promets, je n'avais rien bu et ces silhouettes étaient suffisamment grosses pour que ma myopie ne soit pas un frein au spectacle! Fascinée, je n'ai même pas songer à prendre une photo et j'ai regardé ce beau tableau se muer peu à peu en d'autres formes où ma fille a vu de nouveaux personnages mais pour moi la magie avait cessé et je n'ai plus rien vu du tout..... Ceci dit ce petit instant de grâce m'a fait chaud au coeur, j'ai réalisé que ponctuellement je voyais le monde à hauteur d'enfant, n'est-ce pas merveilleux? incroyable?

 

Dernier billet d'humeur avant les grandes vacances et j'ai décidé de parler village!! Et oui ce fameux "lieu de vie à taille humaine" que tous les campagnards sur la planète ont arpenté en long en large et en travers durant ces mois de confinement......Habiter dans un village ou une toute petite ville a de nombreux avantages et autant d'inconvénients.... J'aurai pu parler des grandes métropoles, des villes moyennes où tout est possible, prendre un verre après le boulot, acheter vite fait une paire de chaussures entre midi et deux pour le mariage de la cousine, choisir des sushis à l'angle de la rue quand on a la flemme de faire la cuisine, faire son heure de danse africaine avant de récupérer les enfants à l'école...... J'aurai pu car j'ai vécu tout ceci, mais depuis plus de 20 ans j'habite dans un village, et oui! Alors je préfère parler de village comme ma commune,  devenue par la force des choses "mon village".

Un village c'est d'abord un nom exotique comme Bartenheim, Vic-la-Gardiole, Farinole, Pouilly-en-Auxois ou Paracuellos del Jarama ou bien romantique comme Amour ou Jardin......C'est aussi son ou ses églises, classées ou pas, en bon état ou en ruine, fréquentées ou pas.... On y trouve une salle des fêtes pour les lotos du dimanche ou le marché aux puces de l'école. Avec un peu de chance on en a une d'école et chaque année les habitants remplissent des tas de pétitions pour bien la garder cette école. Ah les enfants! Parlons-en des enfants! Dans les villages en général peu de nouvelles rencontres, on grandit tous ensemble on se suit de classe en classe, pas moyen d'y échapper, les amitiés ou les rancoeurs durent au  moins jusqu'au collège! Une nouvelle, un nouveau dans la classe? on appelle illico le correspondant du journal local pour une interview! J'exagère à peine! Les enfants font du vélo ou du foot après l'école, fréquentent la musique municipale et se retrouvent aux fêtes.

Et oui les fêtes! Pendant que les parents boivent une bière tiède ou du vin blanc acide en égrenant des banalités avec des gens du coin qu'ils ne rencontrent qu'une fois l'an, les enfants courent dans tous les sens exultant d'échapper quelques heures à la vigilance de leurs géniteurs.... Et la fête de la musique dans un village vous connaissez? Ces vaillants élèves de l'école de musique qui se succèdent timidement sur la scène embarquant malgré eux quelques canards devant un auditoire qui mangent des merguez avec les doigts et montent la voix pour couvrir la musique en riant, "on ne s'entend plus gueuler, c'est fou, ça!"

Et vient la suite des festivités quand le groupe semi-pro s'installe d'autorité pour nous faire écouter de la "vraie" musique (par ici de la guggamusik sorte de fanfare à l'allemande mais ça peut être accordéon cornemuse ou autre folklore du coin!!) et là bien sûr les micros aidant il devient compliqué de se parler .... ne reste plus qu'à prendre son mal en patience et reprendre une bouteille de blanc pour patienter.... Mais, où sont les enfants, ils veulent peut-être manger une saucisse eux aussi non? Chacun cherche ses mômes du regard puis se met à crier sans bouger de sa place sur les bancs, faudrait pas qu'on nous la vole, notre place tout de même! Et pendant ce temps le groupe de musique monte le son......

 

Dans un village même minuscule il y a aussi des quartiers "nouveau quartier" "vieux centre" "HLM" et chaque quartier a sa renommée et ses adeptes! Quand il y a deux commerces identiques il vous faudra choisir il n'est pas de bon ton de fréquenter les deux boulangeries indifféremment. Exceptionnellement quand la vôtre est fermée mais que cela ne devienne pas une habitude! Pareil pour coiffeur et boucherie, ne faites pas comme moi aller chez cette coiffeuse pour les filles de la famille chez cette autre pour les garçons, vous serez mal perçu! D'ailleurs mon fils a choisi, son coiffeur ce n'est ni l'un ni l'autre!

Dans un village il y a souvent un café-restaurant qui fait de la cuisine familiale bien costaude qui emplit vos narines et fait gargouiller votre estomac chaque jour quand vous passez devant à midi. La petite terrasse a ses habitués chaque matin pour un café ou un petit blanc limé mais si un soir d'été à la fraîche vous voulez boire un apéro et bien tant pis pour vous , le café du village, il est fermé! et pas la peine de penser aux restaurants, l'apéro en terrasse c'est pour ceux qui restent manger, on vous l'a déjà dit bon sang! Et la paire de chaussures dont vous avez besoin pour le mariage de la cousine? Et bien vous prenez la voiture et vous filez en ville..... Des sushis? heu.....des samossas ? Alors oui ça c'est possible au moins dans mon village mais uniquement le mercredi jour du marché donc si vous devez avoir la flemme de cuisiner un soir "à l'improviste", choisissez le bon soir!!!

Quant au sport pas besoin de salle dans un village, avec un peu de chance vous avez les champs et/où la forêt à portée de pieds, allez donc y trottiner!!

Mais d'abord dans un village il y a ses ... habitants! Mais oui, tout ces gens que vous retrouvez partout chaque fois que vous mettez un pied au centre! Forcément, personne n'est anonyme dans un village à moins de vivre dans le "nouveau quartier" "tu sais, celui qui colle l'autoroute, là, les habitants là-bas c'est boulot dodo, pas un mot aux voisins, pas un centime dépensé au village, même leur pain ils le prennent à côté du boulot".... Ah chers habitants aussi vieux que leur cour en pavés, ou bien leurs enfants qui se sont écorchés les genoux sur les dits pavés et ont construit sur le terrain familial, quel plaisir de les rencontrer appuyés à leur portail face à la rue le jour où, coïncidence, vous recevez 3 tonnes de gravier ou votre nouvelle cuisine... Vous n'échapperez pas à leurs questions non, non, il faudra répondre, on est polis tout de même, qu'importe si vous arrivez à peine à émettre un son, le souffle coupé par ce colis plus lourd que vous ou cette pelle que vous arrivez à peine à lever... qu'importe, de toute façon il ne vous écoute pas, l'habitant du village sait mieux que vous votre ressenti et votre histoire!

Nous venions juste de déposer le permis de construire de notre maison quand un monsieur m'a interpellé dans la rue. Un monsieur dont je connaissais vaguement le visage mais à qui de mémoire je n'avais jamais adressé la parole. Ce monsieur me dit donc avec un grand sourire, "alors ça y est vous vous installez au village! (presque 20 ans qu'on louait un appartement plein centre....) c'est bien ça !" Des petites histoires comme ça j'en ai des tas!

Et pour finir avec les habitants, chaque village a sa ou ses vedettes, souvent des gens excentriques ou à minima différents d'une norme définie par on ne sait qui. Je voulais rendre d'ailleurs un hommage sincère à Geneviève, figure immuable de Bartenheim, adorable avec tous, très souriante, vêtue de son éternel gilet jaune, qui passait son temps à promener ses sacs de courses en saluant chaque voiture ou passant. Vous allez nous manquez Geneviève, sans vous Bartenheim n'a plus la même saveur! 

  

Chers membres,

Habitants de tous les villages

De mes tendres moqueries ne prenez pas ombrage

Musique ou marché de Noël je suis de toutes les fêtes

Les commentaires les ragots et les voisins qui guettent

ne font pas le poids face à l'aide et l'amitié proposées 

face a l'empathie, l'entraide, les sourires prodigués....

Je suis bien dans mon village,

On y aperçoit même des hamsters chevauchant des hippocampes royaux, c'est vous dire!

No.

 

Poster un commentaire

error check_circle
error check_circle
error check_circle
Paiement sécurisé
Commandez en toute sécurité
Livraison rapide

Expédition & Livraison rapide

Service client
À vos côtés 7j / 7 !
Satisfait ou remboursé
14 jours pour changer d'avis

Boutique propulsée par Wizishop

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,